fbpx
trouver-nom-entreprise-lepuydelacom
Temps de lecture : 10 minutes

Nom d’entreprise et comment le trouver fait partie des premières interrogations qu’un jeune entrepreneur me pose lors des entretiens de 30 minutes gratuits ! Vous êtes sûrement dans ce cas, en lisant cet article.

En plus d’être légitime, cette question peut être épineuse, mais pas de panique, nous allons voir ensemble dans ce nouvel article, les différentes solutions qui existent.

Nom d’entreprise les 5 étapes à suivre.

Si vous lisez régulièrement mes articles sur la création et le développement d’une identité de Marque, vous savez qu’il est important de bien définir le nom de son entreprise lors de la préparation de votre projet.

Cependant, il n’existe pas de recette magique pour créer un nom d’entreprise. Ce qui serait pratique, on est bien d’accord. Cependant, il existe quelques règles sur lesquelles vous appuyer. Le nom de votre entreprise ou de votre marque doit être :

  • Simple et facile à retenir.
  • Intemporel et ne doit pas suivre une tendance.
  • Le plus court possible entre 3 et 4 syllabes maximum
  • Créé à partir de vos valeurs et de la philosophie de votre entreprise.
  • Anglophone, si vous envisagez de conquérir le monde.

On pourrait imaginer une 6ème règle : Idéalement, votre nom d’entreprise doit pouvoir devenir un verbe comme « google-moi » ou « facebook-moi”. Cet exercice est loin d’être évident à faire, mais si vous y arrivez cela ne sera que bénéfique pour votre entreprise.

Pourquoi est-il plus facile de trouver le nom de son entreprise quand celui-ci est court ?

Avant de répondre à cette question, regardez bien ces exemples :

Noms anglophone Noms francophone
AirBNB,
Uber,
Nike,
Blablacar,
La Fnac,
La Redoute,

Pourquoi je vous montre ces exemples ? Vous allez me dire que ce sont des entreprises connues et vous avez raison. Mais pourquoi elles sont connues ? En partie grâce à leur nom d’entreprise qui est simple à retenir.

Notre cerveau a beaucoup plus de mal à retenir les longs textes. C’est pour cette raison qu’il faut favoriser les noms courts pour que vos consommateurs les retiennent plus facilement.

Pour vous inspirer, voici quelques avantages à créer un nom d’entreprise court :

  1. Plus facile à lire sur un panneau publicitaire.
  2. Meilleure compréhension lors d’un rendez-vous téléphonique ou Skype.
  3. Meilleure intégration sûr vos supports de communication (carte de visite, papier entête, flyer, etc.)
  4. Idéal pour votre nom de domaine. Celui-ci doit également être le plus court pour une meilleure mémorisation sans oublier sa disponibilité.
  5. Et pour finir, il sera beaucoup plus simple de réaliser un logo qui respectera le nom de votre entreprise, ainsi que vos valeurs et votre philosophie.

Trouver le nom de son entreprise en amont de son projet, vous garantira une cohérence et une meilleure compréhension de votre identité de Marque auprès de vos prospects, de vos clients et de l’ensemble de vos partenaires et investisseurs.

Comment trouver un nom d’entreprise à partir d’une idée ?

Le cas d’IKEA

Savez-vous comment Ingvar Kamprad fondateur de IKEA a imaginé le nom de son entreprise ? Voici son histoire :

Tout a commencé dans les années 1920 quand Ingvar s’est mis à vendre des allumettes à ses proches voisins. Il comprit qu’en achetant les allumettes à un grossiste de Stockholm, il pouvait réaliser une bonne marge tout en offrant un bon prix.

Puis, des allumettes, il passe aux semences de fleurs, cartes de vœux et décorations de Noël, et plus tard, aux crayons et stylos à bille.
Déjà très jeune Ingvar avait le sens des affaires. Plus tard dans les années 1940, il devient un négociant dans l’ameublement et dans cette même période, il explora le design en ameublement et des systèmes en kit.

C’est plus précisément en 1943 que Ingvar baptise le nom de son entreprise IKEA à partir de ses initiales (IK) plus celles d’Elmtaryd (E) et Agunnaryd (A), la ferme et le village de son enfance.

Pour en savoir plus sur l’histoire de IKEA

Le cas de la marque LEGO

Qui parmi vous a connu les petites briques de toutes les couleurs qui nous ont permis de créer des maisons, des bateaux et tout autre chose ? Oui, je parle bien des petites briques de la marque LEGO.

La marque LEGO a été fondée en 1932. A cette époque les petites briques étaient en bois. Les premières briques en plastique font leur apparition en 1949.

La promesse “construire ensemble” se transmet de génération en génération depuis la création de la marque. Elle reste identique pour procurer un moment de partage entre parents et enfants. Comme ceux-ci, une fois devenu parent, il conservera un lien très proche avec la marque et jouera à son tour avec ses enfants.

Le nom “LEGO” est créé à partir d’une abréviation de deux mots danois « leg godt », qui signifie « bien jouer », ce qui correspond à l’idéal de la marque.

Pour en savoir plus sur l’histoire de la Marque LEGO, je vous invite à visionner cette vidéo.

 

L’histoire du nom de Google

Et Google ? Comment Larry et Sergey ont-ils imaginé le nom du moteur de recherche devenu depuis 1998 le moteur le plus connu du monde ?

Tout a commencé en 1995 quand Larry fait la rencontre de Sergey à Standford. En 1996, ils lancent ensemble leur premier moteur de recherche, qui utilise des liens pour déterminer l’importance d’une page Web, et le baptisent “BackRub”.

C’est le 15 septembre 1998, que le nom de domaine “Google.com” est enregistré. Le nom est un jeu de mots venant de « googol », un terme mathématiques utilisé pour désigner le nombre 1 suivi de 100 zéros. Ce terme de mathématiques reflète l’ambition de Larry et de Sergey : celle d’organiser un volume d’informations apparemment infini sur le Web.

Pour en savoir plus sur l’histoire de Google depuis son lancement à aujourd’hui.

Est-il possible d’utiliser son propre prénom et son nom de famille pour mon entreprise ?

Personnellement, je suis favorable à l’utilisation de votre prénom et nom de famille dans des professions comme :

  • Les coachs d’entreprise ou les personnes spécialisées en développement personnel,
  • Les métiers de services, comme graphiste, développeur, etc.
  • Les consultants,

Bien souvent, ce que je remarque sur Internet, c’est que les internautes recherchent avant tout de l’humain. Il est donc très important de vous mettre en évidence sur votre propre site Internet.

Quand j’ai commencé mon activité en juin 2012, pour moi il était évident que j’allais utiliser mon prénom et nom de famille comme nom de domaine. Pourquoi ?

Car ce sont mes compétences, mon savoir-faire que je vends à mes clients. Lorsque j’écris des articles invités sur d’autres blogs, c’est toujours mon prénom et mon nom de famille qui sont cités dans les encarts auteur ou en introduction de l’article.

Bien souvent, on me dit “mais tu es partout…” Oui en effet en mettant en place cette stratégie, les gens prennent l’habitude de me reconnaître et ainsi de me faire confiance.

Nom d’entreprise, comment j’ai trouvé le nom « Styliste d’entreprise » ?

En novembre 2014, j’ai assisté à un événement web sur Paris. Et lors de cet événement, une personne s’avance vers moi, voit mon tee-shirt avec le mot “graphiste” écrit dessus.

Cette personne me pose cette question “C’est quoi un graphiste ?” Je lui explique, et je me dis : “Mais comment est-ce possible qu’une personne ne sache pas ce qu’est un graphiste, alors qu’elle peut en avoir besoin.. ? Et le tout en participant à un événement web.. ?

En sortant de cet événement, j’en ai parlé aux personnes qui étaient avec moi, et c’est en y réfléchissant tous les 4, que j’ai choisi d’utiliser le nom de Styliste d’entreprise.

Étant moi-même autodidacte, et ayant fait des études de photographie et non de graphisme, il me fallait un nom qui englobe mes passions pour la photographie, la création d’images digitales et la création de sites Internet.

En y réfléchissant, je me suis dit :

Un styliste crée, imagine, dessine des vêtements ; dans la communication un Styliste d’entreprise crée, imagine, dessine des images de Marque.

Le lendemain, en retournant à cet événement, je me suis présentée comme Styliste d’entreprise. Cela a commencé à intriguer les participants et à chaque nouvelle rencontre, les gens sont interpellés par ce nom. Ils ne sont plus dans l’interrogation, mais plus dans le pourquoi afin d’en savoir davantage sur ma vision et mon activité.

C’est ainsi que le nom de Styliste d’entreprise est né !

7 ans plus tard, il y a eu du changement, vous êtes entrain de lire cet article sur le site du Puy de la Com, l’agence de communication que j’ai fondé en 2018.

J’ai trouvé le nom du Puy de la Com grâce à la chaîne des Puys située en Auvergne à côté de Clermont-Ferrand. Il existe le Puy de Côme l’un des 80 Puys existant sur la chaîne.

Une fois que vous avez trouvé votre nom d’entreprise, que faut-il faire ?

7 conseils pour déposer sa marque auprès de l’INPI

Le dépôt d’une marque auprès de l’INPI vous permet d’en devenir officiellement propriétaire. Vous disposez d’une preuve de cette propriété, et obtenez alors le monopole de l’usage de la marque. C’est vous et vous seul qui contrôlez l’usage qui peut en être fait. Les démarches auprès de l’Institut National de la Propriété Industrielle sont indispensables pour la protection de votre marque. Par la marque, c’est également toute l’activité de l’entreprise que vous défendez. Afin de réaliser cette démarche dans les règles de l’art, nous vous offrons 7 conseils qui vous éclaireront sur le sujet. Vous disposerez alors des clefs de lecture nécessaires à l’enregistrement de votre marque.

1 – Définir votre marque avec précision

Le dépôt de marque demande la constitution d’un dossier. Définissez alors bien le nom de votre marque. Son orthographe doit être précise, et prendre en compte également la ponctuation et la casse. En effet, les usages peuvent être différents selon que l’on utilise des majuscules ou non, et les contextes dans lesquels la marque est citée. Il faut donc être précis quant à la marque déposée, même s’il s’agit de déposer également les variantes que l’on envisage comme étant représentatives de votre société, ou de votre produit. Par ailleurs, la marque n’est pas forcément le nom de votre entreprise. Il peut également s’agir de la dénomination pour une gamme de produits et services, ou d’une invention en particulier. Pour note, les inventions sont protégées par les brevets.

2 – Procéder aux recherches d’antériorité dans tous les domaines

L’enregistrement d’une marque est une stratégie pour se protéger des contrefacteurs. Mais il est possible que vous soyez vous-mêmes l’auteur d’une contrefaçon ? La recherche d’antériorité est une démarche facile à réaliser. Des outils en ligne fournis par l’INPI permettent de se faire une première idée assez rapidement sur l’usage du nom que vous avez choisi pour être votre marque. Cependant, il est conseillé de réaliser une recherche au plus large possible, et pas uniquement dans votre domaine d’activité. En plus de réaliser l’inventaire des utilisations de votre projet de marque, vous pouvez également découvrir les diverses connotations possibles. Pensez également à traduire le nom dans d’autres langues, vous pourriez être surpris !

3 – Pensez également à votre identité visuelle et iconographique

On appelle marque le nom, mais également les éléments qui y sont associés. Ainsi une grande marque de bijoux a obtenu gain de cause dans une affaire de contrefaçon, car une enseigne avait utilisé dans ses publicités une panthère et les couleurs caractéristiques de la marque. Malgré la non-utilisation du nom de ce célèbre bijoutier une confusion s’était installée en raison des emblèmes mis en avant dans la réclame. C’est la raison pour laquelle, nous vous invitons à mentionner dans votre dossier d’enregistrement de marque, tous les éléments qui sont spécifiques à votre identité.

4 – Produire des documents approfondis sur votre marque

L’intervention d’un avocat spécialisé en droit de la propriété intellectuelle et industrielle vous permet de rédiger des documents complets et fiables. Même si l’enveloppe Soleau vous permet aujourd’hui simplement d’obtenir l’antériorité sur une idée, cette démarche n’offre cependant pas les mêmes garanties que l’enregistrement d’une marque.

5 – Faire l’inventaire des classes dans lesquelles déposer la marque

En quelques termes, une classe est le domaine d’activité dans lequel votre marque s’exprime. Ainsi, en choisissant la ou les classes dans lesquelles vous souhaitez enregistrer votre marque, vous obtenez le monopole de son usage dans les divers secteurs concernés. Votre dépôt doit donc prendre en compte l’état de votre entreprise lors de l’enregistrement, mais aussi les évolutions prochaines. Projet de diversification, croissance de la société, rachats… avec une vision claire de l’avenir que vous prévoyez pour la société, vous pouvez anticiper les classes dans lesquelles enregistrer votre marque. Un avocat spécialisé vous orientera alors vers celles qui correspondent le mieux au projet qui est le vôtre.

6 – Réaliser les démarches d’enregistrement

Même si vous avez la possibilité de faire appel à des intermédiaires qui vous accompagnent dans la création du dossier et les formalités de dépôt de marque, c’est l’INPI qui détient les registres dans lesquels sont consignées les marques. C’est donc cet institut qui fait référence, que ce soit pour les procédures que pour régler les contentieux qui pourraient advenir entre des concurrents. N’oubliez alors pas de bien conserver les justificatifs correspondants à chacune de vos démarches réalisées.

7 – Se rappeler des délais de renouvellement de la marque

Une marque est déposée et protégée pour une période de 10 ans. C’est à la fois très long et très court. C’est une norme dans le domaine du droit de la propriété intellectuelle et industrielle. Il est donc indispensable de renouveler l’enregistrement lorsque celui-ci expire, pour que d’autres personnes ne puissent le faire avant vous. Dans ce cas, c’est vous qui seriez coupables de contrefaçon ! Bien sûr, il existe des démarches qui permettent de faire opposition à un dépôt, mais vous ne serez pas en bonne position pour faire valoir votre droit.

Le dépôt d’une marque auprès de l’INPI est une démarche en soi relativement simple. En effet, pour l’enregistrement d’un nom, une interface en ligne existe pour réaliser les formalités à distance et de façon rapide. Cependant, dès lors que vous souhaitez la protection de la totalité de votre activité entrepreneuriale, il est nécessaire de respecter les différentes étapes que sont entre autres la recherche d’antériorité et la création d’un dossier complet. Il s’agit également d’un gain de temps, dans les cas où votre enregistrement serait rejeté, s’il se rapproche trop d’une marque déjà existante.

Par ailleurs, n’oubliez pas que la propriété intellectuelle et industrielle est une question d’antériorité et de preuve d’enregistrement. Si ce n’est pas vous qui réalisez les démarches complètes, alors un concurrent le fera à votre place. Il ne faut donc pas mettre de côté cette question !

Comment savoir si le nom de votre entreprise est disponible en nom de domaine ?

Pour trouver le nom de son entreprise, il est important de vérifier si celui-ci est disponible en nom de domaine. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des sites d’hébergement comme :
1&1
OVH
Gandi.net

Il est possible que le nom de domaine de votre future entreprise soit déjà pris. Que faut-il faire dans ce cas-là ?
Soit vous utilisez l’un de vos mots clés principaux ou bien vous associez le nom de votre ville, département ou région si votre activité est géolocalisée.

Soit, vous pouvez trouver les coordonnées du propriétaire du nom de domaine en utilisant cet outil (https://www.whois.net/) et une fois ces informations trouvées, vous pourrez contacter le-dit propriétaire pour négocier un éventuel rachat.
A savoir : si votre entreprise est localisée en France, il est recommandé de favoriser votre nom de domaine en (.FR) cela apportera de la confiance et de la proximité auprès de vos prospects et clients. Pour obtenir plus d’information à ce sujet, je vous invite à vous rendre sur le site de réussir en .fr

Comment bien utiliser votre nom d’entreprise pour créer et développer votre image de Marque ?

Une fois que vous aurez trouvé le nom de votre entreprise et obtenu votre nom de domaine, il faudra être cohérent dans la création et le développement de votre image de Marque.

Vous devrez utilisez votre nom d’entreprise en créant des pages et profils portant le nom de votre entreprise sur les réseaux sociaux.

Votre identité visuelle devra être réalisée à partir de votre nom d’entreprise.
Il devra être visible sur l’ensemble de vos supports de communication (carte de visite, papier entête, signature d’email, flyer, site internet, etc.)

A savoir que : Le design, la charte graphique, de votre entreprise seront créés à partir de l’histoire, des valeurs et de la philosophie de votre société. C’est aussi pour cette raison qu’il est important de bien le choisir !

Gardez à l’esprit que le brief et le cahier des charges doivent être créés en amont par vos soins. Vous seul êtes le porteur du projet. C’est à vous de me le présenter, afin que je puisse le réaliser.